Zelda : Link's awakening

Analogies avec ALTTP

Les joueurs ayant joué aux deux jeux auront vite fait de remarquer d’énormes ressemblances entre Link’s Awakening et A Link to the Past. Ce qui est logique, puisque le projet de départ qu’était Link’s Awakening devait reprendre le même gameplay que celui de son aîné, avec quelques nouveautés dont le saut qui avait disparu dans A Link to The Past, ainsi que des scènes se déroulant en vue de côté.

Ici, je vais tenter de répartorier et d’expliquer les ressemblances entre les deux jeux, des plus évidentes aux moins évidentes.

La Carte

Tout d’abord, il y a la carte… On pourrait les superposer, on remarque que la géographie de Cocolint et celle d’Hyrule (sous ses deux faces, à savoir Lumière et Ténèbre) sont très semblables…

Voyez plutôt :

On peut remarquer que le château du jeu occupe une place centrale, comme dans A Link to the Past. Le village principal se trouve à l’ouest, et juste au Nord se trouve la forêt enchantée. Au Sud du village se trouve la plage, non présente dans A Link to the Past qui préférait un lieu tout aussi ensablé, le désert. De même, le Temple du Masque et ses statues Armos rappellent le Temple de l’Est dans A Link to The Past.

La zone cascadeuse de Link’s Awakening rappelle les cascades se trouvant au Nord de la Hutte de la Sorcière, dans A Link to the Past. La carte de la version bêta quant à elle se rapproche énormément de celle de A Link to The past, bien plus que celle de la version finale :

Les donjons

Les donjons de la montagne, se trouvant au Nord, sont le Rocher de la Tortue et la Tour du Vautour. Ils ne sont pas sans rappeller le Rocher de la Tortue et la Tour de Ganon / d’Héra dans A Link to The Past. Mais il y a aussi le donjon du Marais des Anémones, qui rappelle le Bourbier de Souffrance, dont l’entrée est la bouche d’une espèce de monument semblabe à un monstre. Comme dit plus haut, le Temple du Masque est une référence au Temple de l’Est, avec ses espèces de statues aux longues mains.

Le 5ème donjon, un poisson-chat entouré de rochers, fait référence au poisson qui offre le Medaillon des Secousses.

Les boss

Le boss du premier donjon n’est autre que Moldorm, un vers présent dès le début de la saga mais qui a fait office de boss. Le mini-boss du second donjon quant à lui est basé sur les cyclopes du Monde des Ténèbres de A Link to The Past. Lenmolas, le vers géant (il y en a 3 dans A Link to the Past, dans le second donjon), apparaît dans les Dunes de Yarna.

Il y a aussi le chevalier Squelette Armos, simple monstre dans ALTTP, qui devient ici un mini-boss. Dans le Temple du Masque Sud, le boss qu’il faut combattre est un Armos Knight. Contrairement à sa version ALTTP, il est seul. Enfin, le boss final se décline en plusieurs formes, dont certaines rappellent Agahnim et Ganon.

Et autres petits trucs…

Il est clair que Marine est « la Zelda » de cet épisode. Elle est censée lui ressembler, d’où la confusion de Link au début du jeu. Le Coq Volant repose dans une tombe qui n’est pas sans rappeller la statue dans le Square du Village de Cocorico. Devant la Maison des Coquillages se trouvent deux arbres qui parlent. Il s’agit bien sûr des arbres ici du Monde des Ténèbres dans ALTTP. L’espèce de Serpent qui garde le rocher de la Tortue ressemble à Tricéphale dans sa manière de combattre (Tricéphale est le boss du Rocher de la Tortue dans A Link to The Past).

Dans A Link to The Past, il y a une grotte dans lequel se trouvait un vase. En y versant de la poudre magique dedans, un petit démon apparaît et double la capacité magique de Link. Dans Link’s Awakening, ce démon réapparait plusieurs fois et dans les mêmes circonstances, pour booster le stock de flèches, de bombes et de poudre magique du héros.

Notons également le mode d’entrée au château Canulet, via un passage secret caché sous une motte d’herbe, tout comme au début de ALTTP. Enfin, dans les deux jeux, il faut trouver un champignon dans la forêt, et l’apporter à la sorcière pour qu’elle en fasse de la poudre magique.

Voilà, j’ai tenté de résumer ici quelques-unes des ressemblances les plus évidentes entre Link’s Awakening et A Link to The Past. Bien sûr, il y en a encore d’autres, mais ce sont les plus frappantes.