Zelda : Twilight Princess

Interviews

E3 2005 : Interview de Eiji Aonuma

Cette année, la surprise était moins importante mais le plaisir n’en était que décuplé car durant cet E3 2005, il était possible de manier le paddle en compagnie de Link dans sa toute nouvelle aventure, prévue en Europe au mois de Novembre. IGN a eu le privilège de s’entretenir avec Eiji Aonuma, producteur de la série depuis Majora’s Mask, lequel s’amuse à tester notre impatience entre révélations et zones d’ombres volontaires. Nous vous en livrons aujourd’hui la traduction complète.

IGN : Est-ce que le scénario de Twilight Princess s’inspire du film Ladyhawke ?

Eiji Aonuma : J’ai entendu parler de ce film Ladyhawke mais je ne l’ai jamais vu. On m’a déjà posé cette question mais pour être franc, je n’ai pas pu m’en inspirer de quelle façon que ce soit vu que je ne l’ai jamais vu. Maintenant, le fait que Link se transforme en loup n’a rien à voir avec ce que j’ai compris de la trame de ce film.

IGN : La transformation de Link se base t-elle sur le système d’alternance jour/nuit ?

Eiji Aonuma : Non, en réalité, c’est lorsque Link pénètre dans le Royaume du Crépuscule qu’il se transforme en loup. Je pense qu’au départ, nous avons du nous pencher sur les clichés comme le clair de lune et la transformation en loup mais cela ne fait clairement pas partie du système de jeu aujourd’hui.

IGN : Pourquoi Link se transforme t-il justement en loup et pas en un autre animal lorsqu’il entre dans le Royaume du Crépuscule ?

Eiji Aonuma : Et bien, d’abord l’un des points importants dans Twilight Princess est que Link débute l’aventure en tant qu’adulte. L’un des thèmes principaux des jeux précédents consistait à voir Link grandir au fil du temps. Cette fois, comme Link se trouve être déjà très mature, cela devenait difficile d’exprimer son évolution au fur et à mesure du jeu. Ainsi, en plus de se focaliser sur ce Link adulte capable de faire des choses qu’un Link enfant ne pourrait pas, nous avons essayé, non seulement de modifier le gameplay mais surtout de donner au joueur l’impression que Link mûrit. L’une des solutions que nous avons trouvé pour cela était de faire en sorte que Link se transforme en quelque chose de non-humain afin qu’il perde ce qui fait de lui ce qu’il est. Alors bien sûr, il ne peut pas utiliser son épée, son bouclier ou ses objets, étant donné son état. Mais en tant que loup, il possède toutes les capacités qu’aurait un loup et il peut coopérer avec les autres animaux.

Maintenant, pour ce qui est d’avoir choisi la transformation en loup plutôt qu’en un autre animal, en fait, dans chaque épisode, Link est un héros. Nous avons pensé que le loup serait la forme animale la plus adaptée pour un héros. Dans toutes les cultures, les loups sont des créatures empruntes d’un certain mysticisme et ce sont également des créatures assez héroïques. C’est donc pour cette raison que nous avons pensé que la forme d’un loup conviendrait le mieux à un héros.

IGN : Qu’est-ce que Link peut faire sous la forme d’un loup ?

Eiji Aonuma : Vu que le loup est un animal sauvage, il possède les capacités que l’on attribue souvent aux animaux sauvages comme une vision plus étendue par exemple. L’idée que les loups puissent avoir une vision différente de la nôtre signifie qu’ils peuvent voir des choses qu’on ne verrait pas. Dans le même ordre d’idées, vu qu’il n’est qu’un animal sauvage, il n’est pas très doué contre ces créatures plus imposantes que l’on voit dans le jeu. Link coopére donc avec le personnage de Midna pour pouvoir vaincre ces créatures ensemble.

IGN : Pouvez-vous nous en dire plus sur comment ça se passe, par exemple comment il coure et comment il saute. Pourra t-on utiliser ces capacités pour parcourir de grandes distances au cours du jeu ?

Eiji Aonuma : Effectivement, le loup étant un animal à quatre pattes, il se déplace plus vite que Link mais en même temps, comme il est plus petit qu’Epona, il se déplacera relativement moins vite qu’un cheval. Ce sera beaucoup moins efficace de parcourir le monde en loup que sur le dos d’Epona. Cela étant dit, nous sommes en train d’étudier la question.

IGN : Est-ce que le loup et Midna pourront se séparer ou resteront-ils toujours ensemble dès lors que Link entrera dans le Royaume du Crépuscule ?

Eiji Aonuma : Quand Link se transforme en loup dans le Royaume du Crépuscule, lui et Mina seront toujours ensemble. Mais au fur et à mesure que le royaume recule face à la lumière, Link pourra redevenir humain et il y aura effectivement une forme de coopération entre eux deux.

IGN : Midna peut donc exister à l’extérieur du Royaume du Crépuscule ?

Eiji Aonuma : Oui, si l’on s’en tient au sens premier du terme  » exister « , Midna peut exister en Hyrule. Mais il existe une subtilité que je ne peux pas vous révèler pour le moment.

IGN : Est-ce que Ganon fait partie du jeu et si oui, quel rôle joue t-il ?

Eiji Aonuma : Vous savez, chaque morceau de la Triforce se réfère à l’un des principaux personnages et Ganon en fait partie. Donc effectivement Ganon aura un rôle dans le jeu. Mais je ne peux pas encore vous dire quel sera ce rôle et comment il apparaîtra.

IGN : Dans la démo jouable, Link semble se faire aspirer par le Royaume du Crépuscule. Est-ce qu’il pourra basculer entre ce royaume et Hyrule comme bon lui semble ?

Eiji Aonuma : En effet, au début du jeu, il se fait attraper et emmener de force dans le Royaume du Crépuscule. Mais Link n’est pas le seul dans ce cas. Le Royaume du Crépuscule s’étend progressivement et petit à petit, absorbe tout ce qui se trouve à proximité.

Mais votre question touche au système du jeu en lui-même alors vous devrez attendre encore un peu pour avoir la réponse.

IGN : En tout cas, il est évident que Link intéragit beaucoup avec les animaux dans Twilight Princess. Pouvez-vous nous donner plus de détails là-dessus ?

Eiji Aonuma : S’il y a une chose que je peux dévoiler, c’est que les êtres humains aspirés par le Royaume du Crépuscule ne peuvent pas y exister sous leur forme humaine. Lorsque Link entre dans le Royaume du Crépuscule et se transforme en loup, il constate que les animaux sont toujours là, contrairement aux êtres humains. En tant que loup, il peut communiquer avec les autres animaux pour obtenir des informations. Comme vous avez pu le voir sur le stand, dans l’un des donjons, Link aide et se fait aider par les animaux. Nous allons développer ces intéractions et intégrer davantage de situations comme combattre un boss ensemble.

De façon analogue, vous pouvez voir Link utiliser une herbe spéciale pour appeler Epona et de la même façon, appeler un faucon. Vous savez, c’est quelqu’un très proche des animaux et vous allez être surpris de toutes les situations que nous allons ajouter dans le jeu.

IGN : Est-ce que Zelda se transformera elle aussi ?

Eiji Aonuma : [Rires] Malheureusement je ne peux pas en dire plus sur le rôle qu’aura Zelda dans le jeu vu qu’elle est un élément essentiel du scénario. Peut-être se transformera t-elle… Mais peut-être pas [Rires].

IGN : Le monde de Twilight Princess semble gigantesque. Comment Link pourra t-il se déplacer ? Simplement avec l’aide du cheval ? Ou peut-être pourra t-il naviguer ou voler ?

Eiji Aonuma : Oh non, ça ne va pas se limiter au cheval. Il y aura bien d’autres façons de se déplacer au cours du jeu.

IGN : Un animal capable de voler peut-être ?

Eiji Aonuma : C’est possible [Rires].

IGN : Est-ce que le jeu commencera exactement là où la démo sur le stand commence avec notre Link berger ?

Eiji Aonuma : En fait, nous avons pris le début du jeu et l’avons un peu ré-arrangé pour que la version du stand soit plus accessible. Le début du jeu consiste à présenter la condition de berger de Link et ses relations avec les habitants de Taoru, qui n’est d’ailleurs pas le nom définitif du village. Nous avons supprimé plusieurs scènes cinématiques et beaucoup d’évènements qui permettraient au joueur de se familiariser avec les gens du village, d’apprendre à les connaître avant que Link ne commence réellement son aventure.

IGN : Beaucoup se sont plaints de l’extrème facilité de Wind Waker. Est-ce que Twilight Princess proposera plus d’énigmes, de nouvelles armes et un plus grand challenge ?

Eijia Aonuma : Par rapport à Ocarina of Time ?

IGN : Oui.

Eiji Aonuma : Comme je l’ai dit hier lors de la conférence privée, l’un de nos objectifs a été de créer un jeu qui surpasserait Ocarina of Time sur bien des points. Nous allons donc intégrer beaucoup de quêtes annexes, de mini-jeux et d’énigmes avant d’augmenter le challenge proposé.

IGN : Une double question. Est-ce que le jeu tourne en 16/9 et/ou en plein écran et pourquoi n’y a-t-il pas de voix au cours du jeu ?

Eiji Aonuma : En ce qui concerne le mode 16/9 et le plein écran, je crois que vous avez du remarquer que lorsqu’une cinématique s’enclenche, l’écran s’étire et devient ce que l’on pourrait appeler du 16/9. Mais si on passait le jeu sur un écran en plein écran, lorsqu’une cinématique se termine et que l’écran redevient normal, il y a une partie de l’écran qui sortirait du champ et que vous ne verriez plus. Il s’agit d’une forme de 16/9 mais sûrement pas comme vous l’entendez.

Pour ce qui est des voix, ce que vous avez du entendre sur le stand doit être bien plus convaincant que ce qui a été fait jusqu’ici, à savoir entendre une petite voix juste avant qu’un nouveau dialogue apparaisse. Dans la version finale, nous allons faire quelque chose d’un peu différent. Nous n’avons pas encore décidé comment la voix sera intégrée dans le jeu, nous testons différentes idées.

IGN : Pour finir, y a-t-il un système de voyage dans le temps ?

Eiji Aonuma : Il y a certains éléments du jeu qui prennent le temps en considération mais rien de comparable à un saut de sept ans comme cela a été fait dans Ocarina of Time. Je pense que nous avons fait du très bon travail avec Ocarina alors il n’y aucune raison de le refaire une fois de plus.